Intervention avec les ados

Sophrologie avec les élèves du Lycée Pierre Termier

13 mars – 17 avril 2020

Il y avait 7 élèves qui ont souhaité poursuivre l'atelier via Skype pendant le confinement. Nous nous sommes réunies tous les vendredis à une heure fixée la veille en fonction de la convenance du groupe. Il y a eu quelques fois où nous avions deux horaires différents en raison de l'emploi du temps du groupe. Les séances ont duré de 45 à 60 minutes. Chaque séance a été enregistrée en audio afin que chaque élève puisse s'entraîner chez elles. Le principe de l'atelier : plus on répète, mieux on y arrivera.

Voici les retours des participants sur l’atelier:

 

1) Depuis que nous avons commencé l’atelier de sophrologie, avez-vous observé des changements positifs dans votre quotidien?

 

Non: 2

  • Je pense que c'est la situation qui ne s'y prête pas très bien. Avec le confinement, je suis chez moi, avec ma famille, j'ai du temps pour moi et je m'occupe sans aucune pression ou stress donc je dirais que je suis déjà dans un état global très positif.

  • Pendant ce temps de confinement je n’ai pas l’occasion d’utiliser toutes les techniques.

 

Oui: 5

  • Je me sens d’avantage apaisée.

  • J’ai observé des changements depuis que j’ai commencé la sophrologie notamment au niveau de mon sommeil qui est plus tranquille.

  • J’étais plus calme et détendue face à certaines situations.

  • Depuis que j’ai commencé la sophrologie, et ceux tout au long des séances, j’ai pu voir que je prenais beaucoup plus de plaisir et je ressentais plus de sensation qu’au début. A la fin des séances je me sens plus apaisée et plus consciente de mon corps et de mon esprit.

  • Je me sentais vraiment plus détendue et sereine.

 

 

2) Pensez-vous que la sophrologie vous aide dans votre vie quotidienne et vous aidera sur le long terme? Comment?

 

Oui: 7

  • Cela va me permettre d’être plus détendu et de prendre conscience des signaux que le corps nous envoie.

  • Pour se sentir mieux, plus apaisée, calme et réussir à contenir mon stresse.

  • Le rapport à soi que propose la sophrologie me plait beaucoup. Prendre le temps de se poser, de ne consacrer du temps qu'à soi, avec un travail de concentration, de respiration et de relaxation me permet de prendre pleine conscience de mon bien-être et m'aidera dans les moments plus difficiles.

  • Pour prendre de la distance sur des événements ou émotions. 

  • Lorsque je vivrais des moments de stress cela m’aidera très certainement.

  • La détente physique et la visualisation d’images positives ont vraiment eues un bon impact sur moi. Je pense que dans des moments de stress toutes les techniques que nous avons apprises pourront m’aider à appréhender un oral, une évaluation. Le fait que ces méthodes se basent sur nos souvenirs, nos ressentis « personnalisés » est vraiment prenant.

 

 

3) Est-ce que vous allez continuer à appliquer les méthodes de la sophrologie dans votre vie quotidienne? Comment?

 

Oui: 7

  • Je l’ai fait récemment puisque j’ai eu un entretien par visioconférence il y a une semaine et j’ai appliqué les méthodes apprises qui m’ont permis de réduire mon stress.

  • Je pense continuer à pratiquer  la sophrologie 2 à 3 fois par semaine.

  • Prendre du temps pour la sophrologie c’est prendre du temps pour moi donc je pense pouvoir faire ça.

  • J’ai trouvé que la sophrologie au delà de pouvoir m’aider pour des examens a un impact bénéfique pour commencer la journée du bon côté. Je pense que prendre ce temps pour soi permet de bien commencer la journée d’être de bonne humeur, positive et à l’écoute de son corps.

  • Ces cours m’ont permis de découvrir une nouvelle discipline et j’aurais plaisir à l’utiliser au quotidien.

  • Je pense que le mieux pour l'instant et de me fixer des petits créneaux dans ma vie quotidienne pour consacrer pleinement un temps à la sophrologie et à rien d'autre.

 

 

J'ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec ces élèves. La sophrologie est une discipline qui demande de la patience et du temps pour être comprise. Au début, les élèves étaient assez vagues quant à l'objectif de l'atelier, mais elles étaient intéressées et désireuses d'en savoir plus. Après 3 ou 4 séances, nous avons commencé à voir le résultat réel lorsqu'elles ont commencé à s'approprier le principe.

Asty Barbarin