• Asty

Comment la sophrologie peut-elle m'aider ?

Dernière mise à jour : 23 janv. 2021

(Scroll down for English version...)

Nous avons entendu parler de la relation entre le corps et l'esprit. Avec la situation sanitaire, nous avons reçu de nombreux conseils pour prendre soin de notre santé mentale en pratiquant des activités telles que la méditation, la sophrologie, etc. Comment ces pratiques vont-elles m'aider à mieux me sentir ?


C'est comme demander à une femme pourquoi elle a une routine quotidienne de soins du visage, de nettoyage et d'hydratation. Ou bien pourquoi nous faisons du jogging, de la marche, du sport, ou si nous faisons attention à notre consommation alimentaire, en mangeant moins de sel, de sucre ou de gras. Ces pratiques n'effaceront pas les problèmes ; les rides ou les imperfections de la peau peuvent être toujours présentes, notre corps a toujours la silhouette d'une "poire", notre poids reste le même. Ces pratiques peuvent plutôt ralentir le processus de vieillissement de la peau et nous n'en sommes même pas conscients, ou bien le sport peut lentement, sans que nous le remarquions, renforcer notre endurance et nos muscles, ou encore le comportement alimentaire peut progressivement nous donner un corps plus en forme. Pratiquer la sophrologie, c'est permettre à notre esprit de se calmer. Pratiquer régulièrement la sophrologie, c'est comme faire mijoter l'eau en réduisant la température de temps en temps pour éviter qu'elle ne "déborde".


Notre esprit est une chose capricieuse. Il est facilement influencé par nos émotions ou des facteurs externes. Un commentaire, un regard, une opinion, un échec, un succès, les actualités ou la santé peuvent facilement faire basculer notre esprit vers le haut ou vers le bas. Notre état d'esprit a un impact direct sur notre corps et ensuite sur nos performances. Chaque fois qu'on pratique la sophrologie, on ressent un calme instantané, un état de bien-être. Grâce à cet état d'esprit, nous gérons généralement les situations de manière plus raisonnable. Lorsque notre esprit est en forme, nous nous sentons bien et nous parlons sur un ton plus doux. La sophrologie nous aide à mener notre vie de "yo-yo" avec le meilleur résultat souhaité. Les problèmes seront toujours là, mais nous serons en meilleure forme pour les gérer. De plus, lorsque nous sommes dans un état positif, les "problèmes" pourraient ne plus être perçus comme des "problèmes".



 

How can sophrology help me?


We heard about body and mind relation all the time. With the recent pandemic situation, we receive plenty of advice on taking care of our mental health by practising activities such as meditation, sophrology, etc. How will these practices help me feel better?

This is like asking a woman why she has facial care, cleansing and moisturising routine every day. Or why we run, walk, do sports, or pay attention to our food consumption, having less salt, sugar or fatty food. These practices won't wipe away the problems; the wrinkles or skin imperfections may still be there, or our body shape is still a 'pear shape', or we still weigh the same. Instead, these practices may slow down the skin ageing process and we aren't even aware of it, or the sport may slowly, unknowingly to us, build up our stamina and muscles, or the eating behaviour may gradually give us a healthier body. Practising sophrology is allowing our mind to calm down. Regular practice of sophrology is like keeping the water simmer by reducing the temperature from time to time to prevent it from 'boiling over'.

Our mind is a fickle thing. It is easily influenced by our emotion or external factors. A comment, a look, an opinion, a failure, a success, news or health can tip our scale up or down easily. Our state of mind has a direct impact on our body and then to our output. Every time after a sophrology practice, we feel an instant calm, a feel-good state. At this mood, we often handle situations in a more reasonable way. When our mind is well, we feel good and we speak in a gentler tone. With sophrology, it helps us to lead our 'yo-yo' life in the best result we hope to have. The problems will still be there but we are in a better shape to handle them. In turn, when we are in a positive state, the 'problems' might not be perceived as 'problems' anymore.


31 vues0 commentaire